Il s'agit d'un nouveau service - vos commentaires nous aideront à l'améliorer.

Les expériences de prison des participants de Trans PULSE et des recommandations de changement

Les personnes trans d’Ontario connaissent des taux élevés de chômage, de discrimination en milieu de travail, et de pauvreté qui peuvent les rendre plus vulnérables à l’incarcération. Environ un quart des personnes trans en Ontario déclarent avoir été harcelées par la police parce qu’elles sont trans tandis que près d’un quart de personnes trans racialisées et un tiers des personnes trans Autochtones rapportent le harcèlement par la police en raison de leurs race ou de leurs origines ethniques.