La Conférence SAO

  • Sur cette page

    1. À propos de la conférence
    2. Àvenir: la Conférence SAO 2020
    3. Inscrivez-vous à la liste d’envoi de la Conférence
    4. Coup d’œil sur la Conférence SAO 2018

    La Conférence Santé arc-en-ciel Ontario

    Plus importante conférence consacrée à la santé et au mieux-être des personnes LGBT2QS au Canada depuis dix ans, la Conférence Santé arc-en-ciel Ontario est un véritable forum d’apprentissage et d’échange pour les personnes qui sont vecteurs de changement en matière de santé et de mieux-être des personnes LGBT2SQ. Elle réunit des prestataires de soins de santé et de services sociaux, des membres de la communauté, des personnes œuvrant en recherche ou occupant des postes décisionnels, qui travaillent ensemble à offrir de meilleures perspectives de santé aux personnes LGBT2SQ de l’Ontario.

    La Conférence a lieu tous les deux ans et offre habituellement de deux à trois jours de programmation régulière avec des conférences, le tout précédé par une journée complète consacrée à des ateliers et à des séances de développement professionnel.

    Le lieu de la Conférence est différent chaque fois.

    • Àvenir: la Conférence SAO 2020

      Nous n’avons pas encore de renseignements à offrir sur la prochaine Conférence SAO. Pour en savoir plus le moment venu, inscrivez-vous à la liste d’envoi de la Conférence, ci-dessous, pour recevoir les dernières nouvelles.

    • Inscrivez-vous à la liste d’envoi de la Conférence

      Entrez votre adresse de courriel pour recevoir les dernières nouvelles concernant l’événement.

  • Connexes

Coup d’œil sur la Conférence SAO 2018

La 5e Conférence Santé arc-en-ciel Ontario (SAO), qui a eu lieu à Sudbury du 21 au 24 mars dernier, a poursuivi la tradition qui anime cet événement, soit de réunir des agents de changement pour la santé LGBT2SQ. Tout porte à croire que la conférence de cette année a été la plus dynamique depuis les débuts. Sa programmation riche et novatrice, qui proposait une approche intersectionnelle de la santé LGBT2SQ, comportait plus de 50 ateliers et présentations, ainsi que trois séances plénières. La conférence a attiré plus de 325 personnes participantes.

Cette conférence bisannuelle, la plus importante au Canada sur la question de la santé LGBT2SQ, avait lieu sur les territoires des Premières Nations Atikameksheng et Wahnapitae, de la nation Anishnawbek. Par ce choix, on souhaitait mettre l’accent sur la santé des personnes LGBT2SQ autochtones, francophones, vivant en milieu rural ou dans des régions du Nord. Les membres de comités locaux ont d’ailleurs contribué par leur savoir d’une valeur inestimable à la planification de l’événement.

La conférence s’est ouverte de façon particulièrement énergique, avec l’allocution de Candy Palmater, qui a entretenu les personnes présentes de l’importance de compter sur les personnes alliées et de s’aimer soi-même quand il est question de santé LGBT2SQ : « Si vous ne voulez jamais offenser qui que ce soit, ne faites rien – et le monde demeurera toujours le même. Mais si vous voulez être une meilleure personne alliée, mettez-vous au travail. Préparez-vous à apprendre et à faire preuve d’indulgence envers vous-même. »

Lors de chacun de ses passages en tribune, Devon MacFarlane, à la direction de SAO, a rappelé que l’organisme célébrait cette année son 10e anniversaire et a encouragé les personnes présentes à apprendre, à partager et à tisser des liens. En plus de petits groupes de discussion informels, la conférence offrait aussi des espaces-rencontres pour les personnes de race noire, autochtones ou racialisées.

Lors de la dernière plénière, Camille Orridge a encouragé les personnes participantes à accueillir le malaise et l’inconfort indissociables de la marche vers le changement, qui inclut parfois des partenariats inattendus.

« J’espère que l’expérience que vous avez vécue lors de la Conférence SAO se prolongera au-delà de ce que nous avons vécu ici et que nous partirons tous en réfléchissant à ce que nous pourrons emporter et à ce que nous pourrons faire pour la santé LGBT2SQ, a déclaré Devon lors de la clôture de la conférence. Merci d’avoir contribué à créer cet espace et cet événement avec nous. »

Des séances de développement professionnel d’une journée ont précédé la conférence, notamment une séance offerte en français par Françoise Susset sur le soutien aux enfants et aux adolescents transgenres et de genres diversifiés.